top of page

Ciné-débat “Soldats belges dans l’armée du Tsar”

Au cinéma Patria

Dans le cadre de son cycle de conférences d’automne, le Musée gaumais s’associe au Ciné Patria de Virton pour une séance de ciné-débat autour du documentaire “Soldats belges dans l’armée du Tsar. Évocation du tour du monde vécu par Marcel Thiry et ses compagnons entre 1915 et 1918”, un film de Françoise Lempereur produit par Ambiances…asbl.

La projection sera introduite par Madame Françoise Lempereur (ULiège), spécialiste du patrimoine immatériel. Elle sera suivie d’une séance de questions-réponses.

Où? Ciné Patria, Rue des Fossés 20, 6760 Virton

Quand? Le 26 octobre 2023, à 20h30

Combien? 6 eur/personne

Infos et réservation : courrier@museegaumais.be ou 063/57 03 15

À propos du film

Véritable œuvre historique, ce documentaire se veut à la fois un hommage à ces volontaires qui ont choisi, par goût de l’aventure ou par patriotisme, de s’engager dans une guerre improbable, et un rappel des grands et des petits moments de leur aventure extraordinaire autour du monde. Le fil rouge est un récit, cinquante ans après les faits, par Marcel Thiry, poète et prosateur connu, alors Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique. En 1915, jeune étudiant de 18 ans, il s’était engagé volontairement dans l’armée belge pour rejoindre son frère Oscar, son aîné de 9 ans, qui sera malheureusement blessé à la tempe durant un combat et verra ainsi se briser une brillante carrière de journaliste parisien, entamée bien avant la guerre.

2160 photos d’époque, prises par les acteurs tout autour du monde, ont été numérisées et inventoriées. Plus de 300 d’entre elles, restaurées et recadrées, font partie intégrante du documentaire. S’y ajoutent des images d’époque, filmées par les services cinématographiques des armées belge, allemande et américaine. Commentées par des textes de Marcel Thiry (textes réels ou réécrits) et contextualisées, elles racontent non seulement les événements historiques auxquels ont pris part les ACM (front de l’Yser, Révolution russe, guerre civile en Ukraine, enrôlement de jeunes recrues suite à l’entrée en guerre des USA, etc.) mais aussi les conditions de vie, souvent difficiles, qu’ils ont traversées, leurs états d’esprit, leur complicité avec les Cosaques, leurs rapports parfois difficiles avec les Juifs, les Ruthènes ou les Autrichiens, leurs découvertes du luxe des palais du Tsar près de Saint-Pétersbourg, des plaines marécageuses de Galicie, du charme de Moscou, du froid de Sibérie, de la promiscuité chinoise, de l’étendue infinie de l’Océan Pacifique (Toi, qui pâlis au nom de Vancouver…), de l’enthousiasme américain, des rodéos à Cheyenne, des abattoirs d’Omaha, des chutes du Niagara et …de la tendresse des jeunes filles de la richissime famille Vanderbilt de New York.

4 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page